Voitures électriques

L'essor des voitures électriques s'est fait attendre. Mais le vent a tourné et, aujourd'hui, nombreux sont les constructeurs qui produisent des modèles de voitures électriques «de série».

En considération du tapage médiatique de ces dernières années autour de la voiture électrique, son développement réel reste plutôt timide. Cela n'a pourtant rien d'étonnant si l'on sait qu'entre l'annonce de la création d'un nouveau modèle de voiture et sa sortie sur le marché, il faut généralement compter quatre à cinq ans.

Les modèles disponibles

L'évaluation de l'ecomobiliste ne permet pas la comparaison des voitures électriques avec des voitures équipées d’un moteur à combustion. Cela ne sera possible que lorsqu’un indice pour l’exploitation et la transformation des carburants et un autre pour la production des batteries seront intégrés au système d’évaluation de l’EML. Il faudra également que soient disponibles des données réalistes et comparables relatives à la consommation d’énergie.

Les modèles électriques ou hybrides-plug-in des voitures de tourisme sont évalués dans une liste séparée:  Notation des voitures électriques

Par ailleurs, certaines modèles des véhicules électriques légers sont disponibles en Suisse: Véhicules électriques légers

 

 

Questions et réponses

Même si les voitures électriques disponibles aujourd’hui sont chères et n’ont qu’une autonomie limitée, elles peuvent tout à fait représenter une alternative écologique et économique aux véhicules traditionnels. Mais cela dépend de leur taux d’occupation, des conditions climatiques, des distances parcourues et de l’origine du courant.  

 

 

 

Position de l'ATE sur les véhicules électriques

L'ATE a défini sa position concernant les chances et les risques liés aux véhicules électriques.