Le vainqueur du palmarès 2017

Elle a déjà occupé la première marche du podium par le passé. Maintenant la Toyota Prius fête son retour et retrouve la première place de l’Écomobiliste. Cette année encore, les voitures hybrides et à gaz naturel / biogaz occupent le haut du tableau. Une tendance favorable réjouissante se dessine dans la mobilité électrique vers des véhicules aptes à une utilisation au quotidien. 

À la première place, la Toyota Prius à propulsion hybride a gagné en poids et en efficience par rapport au modèle précédent. C’est pourquoi ses émissions de CO2 se limitent à 70 grammes par kilomètre. Après quatre années à la tête de l’Écomobiliste, le trio des véhicules au gaz naturel, VW eco up!, Skoda Citi go et Seat Mii, occupe cette année la deuxième place. Suivent à la troisième et la quatrième place, les versions  à gaz de l’Audi A3 et de la VW Golf. Enfin, trois autres véhicules propulsés par gaz pointent au top ten. Le gaz naturel contient moins de CO2 que l’essence ou le diesel. Par ailleurs, le gaz suisse est additionné d’au moins 20 % de gaz naturel climatiquement neutre, issu d’usines de traitement des déchets. En plus de la gagnante, la Toyota Prius, deux autres véhicules hybrides ainsi que deux modèles traditionnels à essence de Suzuki se classent parmi les dix meilleurs.