Hybride léger

La technologie de l’hybridation légère est apparue avec l’évolution des normes européennes d’émission qui obligent les constructeurs à réduire les émissions de CO2 de leurs véhicules. Cette appellation est controversée car l’hybridation est minime. En effet, le moteur électrique et la batterie sont de petite taille et de faible puissance. Dès lors, une utilisation en mode 100% électrique n’est pas possible. 

 

Particularités techniques

La batterie, qui n’a qu’une faible capacité, se recharge lors des descentes et des décélérations. Une fois chargée, elle permet au moteur électrique de faire office de supplément de puissance au moteur thermique, par exemple lorsque l’automobiliste démarre ou accélère. 

 

Emploi/utilisation

Une voiture mild hybrid présente les mêmes avantages et inconvénients que les autres voitures hybrides, toutefois dans d’autres proportions.

 

Impact environnemental

L’hybride léger, grâce à sa batterie électrique, permet une légère réduction de la consommation en carburant. 

La fabrication et le recyclage de la batterie électrique alourdit la charge environnementale de la voiture mild hybrid. En outre, à partir d’une certaine vitesse, la consommation du véhicule augmente à cause du surpoids lié à la batterie. Enfin, comme le moteur thermique fonctionne en continu, les émissions de gaz à effet de serre restent importantes.  

 

Avantages et inconvénients

Avantages: très légère baisse de consommation de carburant et des émissions de C02 par rapport à un véhicule 100% thermique; prix du véhicule.

Inconvénients: moteur thermique fonctionnant avec du carburant fossile; pas de mode 100% électrique possible.