Véhicules à moteur thermique

Les moteurs thermiques peuvent fonctionner grâce à différents carburants. Le principe de base est toujours le même: du carburant est injecté dans le moteur, l’allumage produit une expansion du mélange gazeux, laquelle crée une poussée mécanique sur le piston qui met les roues en mouvement via le système de transmission.

 

 

Essence

Le premier moteur à essence a été conçu par l’ingénieur allemand Nikolaus Otto en 1872. Depuis lors, il a connu de multiples adaptations et son rendement s’est continuellement amélioré. 

Particularités techniques

Il s’agit d’un moteur à combustion interne qui fonctionne en quatre temps: le carburant est d’abord mélangé à l’air (phase d’admission). Ensuite ce mélange est comprimé grâce à un piston (phase de compression), puis enflammé par la bougie d’allumage (phase d’allumage). Pour finir, les gaz sont relâchés à travers la soupape d’échappement grâce au piston (phase d’échappement).

Aujourd’hui, il existe également des moteurs à essence à injection directe qui fonctionnent de façon similaire aux moteurs diesel. 

Emploi/utilisation

Le moteur à essence convient aux personnes qui utilisent peu fréquemment leur véhicule et sur de courtes distances. 

Impact environnemental

L’essence est issue du raffinage de pétrole brut, une énergie fossile épuisable dont tant l’extraction que le transport sont très gourmands en énergie. De plus, la combustion de produits pétroliers est l'une des principales causes du réchauffement climatique.

Le rendement des moteurs à essence est relativement faible: seule 30% de l’énergie générée est transformée en puissance mécanique. Le reste se perd sous forme de chaleur. La consommation moyenne des véhicules à essence est donc élevée. 

Avantages et inconvénients

Avantage: prix du véhicule.

Inconvénients: moteur thermique fonctionnant avec du carburant fossile; faible rendement et donc grande consommation; émissions de CO2