A quel point un véhicule à pile à combustible est-il respectueux de l'environnement ?

Hyundai propose déjà la première voiture à pile à combustible en Suisse. D'autres constructeurs suivront. Ces véhicules sont-ils plus écologiques que d'autres voitures ? Une étude actuelle de l'Empa montre : cela dépend du mode de production de l'hydrogène. 

Un véhicule à pile à combustible est, tel une voiture électrique, propulsé par un moteur électrique. Il n'est toutefois pas alimenté avec de l'électricité mais ravitaillé par de l'hydrogène qui est transformé en vapeur d’eau et électricité dans la pile à combustible. La provenance de l'hydrogène est décisive pour l'écobilan de la propulsion par pile à combustible. Actuellement, l'hydrogène est produit la plupart du temps à partir de gaz naturel. Ce carburant ne sera en revanche plus propre que l'essence ou le diesel que si l'hydrogène a été produit par électrolyse au moyen d'électricité issue de sources renouvelables. Et pourtant, même à ce stade, le véhicule à pile à combustible est désavantagé par rapport à un véhicule électrique. Le véhicule électrique peut directement fonctionner avec du courant issu de sources renouvelables. Pour le véhicule à pile à combustible en revanche, le courant doit d'abord être transformé en hydrogène qui ensuite, sera retransformé en électricité dans la pile à combustible de la voiture. Ce processus fait perdre beaucoup d'énergie. Une voiture électrique peut, en raison de sa haute efficacité, parcourir la même distance avec moins d'énergie qu'un véhicule à pile à combustible. Toutefois, la technologie des piles à combustible présente aussi des avantages. Dans le nord de l'Allemagne, des éoliennes doivent être arrêtées lorsque la production d'énergie éolienne dépasse la capacité d'absorption des réseaux électriques. Le courant excédentaire permettrait alors de transformer l'électricité en hydrogène. Des installations qui transformeraient de manière flexible de l'électricité en hydrogène apporteraient une contribution importante à la stabilisation d'un réseau électrique au moyen d'énergie 100 % renouvelable et permettraient en parallèle une mobilité plus respectueuse de l'environnement. 

 

Vers le communiqué de l'Empa